Home   Bejaia   BEM. Lounes Sara : «Je cherche toujours le meilleur»

BEM. Lounes Sara : «Je cherche toujours le meilleur»

L’école privée les Iris est fière de son élève, Lounes Sara, 14 ans, heureuse lauréate de  l’examen du Brevet de l’enseignement moyen (BEM), qui a eu l’insigne honneur de s’emparer de la première place du podium grâce à un bon 19,18/20 de moyenne, en filière scientifique.
Il n’en pouvait pas en être autrement puisque cette élève du chef-lieu de la wilaya a brillé aussi bien dans les filières scientifiques que littéraires. Avec un 19/20 en mathématiques, en histoire-géographie et en Sciences islamiques, un 19,50 en Sciences naturelles et autant en français, un 17 en éducation civique, un 18 en Arabe et, pour parfaire le tableau, un carton complet en langue de Shakespeare, la prodige Sara, à qui nous avions le plaisir d’ouvrir les portes de notre rédaction, s’est adjugée le sacre de meilleure collégienne de la wilaya, affirmant ainsi ses succès antérieurs.

Sara n’en est pas, en effet, à ses premiers exploits puisque, nous dit-elle en toute humilité, elle s’est positionnée première de la classe plusieurs fois durant son cursus. Son secret ? En plus de son intelligence innée qu’on détecte au premier coup d’œil qu’on pose sur sa belle tête brune, l’élève sait dire non à la procrastination en veillant à être à jour dans toutes ses composantes pédagogiques.

Sur quoi il faut ajouter une fureur qui caractérise l’élève de vouloir toujours être parmi les meilleurs, et pourquoi pas la meilleure. «Je stresse à chaque fois qu’un examen approche de peur de ne pas avoir la moyenne que je veux, et je cherche toujours le meilleur», avoue-t-elle en se trémoussant, toute souriante, sur sa chaise.

L’autre ingrédient du succès de Sara est à trouver dans sa discipline, sa rigueur et un emploi du temps qui ne néglige aucun volet de la vie quotidienne. Son environnement familial aidant, puisque elle est de parents médecins, la lauréate lit tout ce qui lui tombe sous la main et est friande de tout ce qui est Mangas.

Ceci quand elle n’est pas à la piscine municipale pour sa séance de natation ou en train de prendre des cours de musique andalouse au sein de l’association Les amis de Cheikh Sadek Abdjaoui. Sara avoue ne pas s’être attendue à se distinguer à son examen de BEM, et dédit son succès à son école, élèves et professeurs confondus, et à ses parents auxquels elle adresse un chaleureux message d’affection.

Interrogée sur ce qu’elle veut faire de son avenir, notamment pour savoir si elle souhaite suivre le chemin de ses parents et faire médecine, Sara se contente de répondre, toujours sourire aux lèvres: «je ne sais pas encore, on verra après».

D’ici là, il reste à la brillante élève de franchir l’étape cruciale du baccalauréat. Mais est-ce que cela devrait poser un problème pour Sara qui a l’habitude du succès et qui, mieux, convoite d’ores et déjà la première place du podium trois ans avant cette échéance décisive ? Bon vent la championne ! 
 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Get Best Services from Our Business.