Category Archives: Blida

Home   Blida

L’université d’El Affroun accueille 7500 nouveaux étudiants

L’université accueille les nouveaux bacheliers originaires de plusieurs wilayas du Centre.
Avec une capacité d’accueil de 30 000 places pédagogiques, le centre universitaire Lounici Ali d’El Affroun (Blida 2) est appelé à devenir un pôle universitaire d’importance régionale. Le centre accueille de nouveaux bacheliers issus des wilayas limitrophes. Les lauréats du baccalauréat étant en augmentation pour cette année (+145 000), les centres et pôles universitaires de plusieurs wilayas connaissent d’ores et déjà une surcharge importante.

Pour pallier ce problème, notamment dans les wilayas d’Alger, Tipasa, Médéa et Aïn Defla, le ministère de l’Enseignement supérieur a donné des instructions pour orienter les nouveaux bacheliers vers le centre universitaire d’El Affroun (Blida 2). La structure offre une panoplie de spécialités pour les nouveaux bacheliers, telles que les sciences économiques, les sciences commerciales, les sciences de gestion, les sciences humaines et sociales, les lettres et les langues étrangères, le droit et les sciences politiques.

D’après le professeur Boumaïza Saïd, recteur de l’université Blida 2, «l’université a reçu l’année dernière 3200 nouveaux bacheliers. Cette année, avec l’inscription en première année des nouveaux bacheliers issus des wilayas limitrophes, le nombre a augmenté et atteint 7500 inscrits en première année». Mais il a rassuré les nouveaux étudiants et leurs parents quant aux commodités et moyens mis à leur disposition : «Toutes les commodités sont disponibles.

Outre les moyens pédagogiques, l’université assure le transport et la restauration.» En effet, un plan de transport a été élaboré par l’administration universitaire. Ce dernier répond aux besoins des étudiants à tous les moments de la journée et couvre toutes les localités où ils habitent. Outre le transport par bus, le transport par train est également disponible. L’université Blida 2 a organisé des navettes vers la gare ferroviaire, où les trains sont disponibles toutes les 10 minutes. S’agissant du transport entre le campus et les cités universitaires, des navettes ont été mises à la disposition des étudiants.

Concernant la restauration, l’université Blida 2 dispose d’un restaurant universitaire qui sert jusqu’à 800 repas par jour, il a été mis en service l’année dernière. Pour faire face au nombre grandissant d’étudiants, un autre restaurant universitaire est en cours de réalisation. Il pourra servir 800 autres repas par jour. Selon le professeur Boumaïza Saïd, «le restaurant sera opérationnel entre fin septembre et début octobre».

Dans un autre registre, à propos des moyens pédagogiques mis à la disposition des étudiants, le recteur de l’université Blida 2 affirme qu’une bibliothèque centrale est en cours de réalisation. «Des projets seront réceptionnés incessamment, à l’instar d’un auditorium, un centre d’apprentissage intensif des langues, un centre de reproduction, un centre audio-visuel. Ces projets seront réceptionnés au plus tard le premier semestre 2016», déclare-t-il.

Dans le but de faire face au problème que pose l’important volume de travail pour le personnel, l’université Blida 2 va procéder au recrutement, cette année, de pas moins de 120 enseignants toutes spécialités confondues, et ce, dans la perspective de renforcer l’encadrement pédagogique. S’agissant de l’hébergement, le professeur Boumaïza rassure : «Toutes les cités universitaires disposent des commodités nécessaires qui permettront aux étudiants d’évoluer dans un cadre meilleur.» Et d’ajouter : «Les garçons sont hébergés à la cité d’El Affroun et les filles dans les cités universitaires de la ville de Blida ; ils seront deux par chambre.»

Résultats satisfaisants malgré les perturbations

Malgré les perturbations pédagogiques, administratives et autres qu’a connues le secteur de l’éducation dans la wilaya, cette année, les résultats de nos élèves, dans les différents examens (5e AP, BEM et bac) sont satisfaisants», affirme  Aït Brahim Ghanima, directrice de l’éducation de Blida.
Avec un taux de réussite de 82,33% à l’examen de 5e AP (rehaussé à 94,02% avec le rachat et 31 établissements où le pourcentage de réussite est de 100%), de 61,5% au BEM (avec 232 candidats ayant atteint une moyenne entre 17 et 19,26/20) et 59,33% au baccalauréat, la wilaya de Blida a, en effet, grimpé de plusieurs places dans le classement national. Le staff pédagogique, qui a trimé, ces dernières semaines, pour réussir la bonne marche des différents examens et de leurs corrections, prépare déjà la prochaine année.

Pour assurer une bonne rentrée scolaire (2015-2016), le secteur réceptionnera, avant septembre, cinq écoles, dix-sept classes d’extension et deux demi-pensions pour 400 bénéficiaires, au niveau du primaire, un CEM, une demi-pension pour 200 bénéficiaires et cinq terrains de sport, pour le moyen, quatre lycées (dont un en octobre), un lycée d’excellence (mis à la disposition de l’ITE) et une unité UDS (de dépistage et de suivi). «Nous n’aurons pas, cette année, de problèmes d’encadrement.

Tous les établissements seront pourvus d’enseignants, de directeurs et de personnels administratifs. Les concours ont eu lieu à temps. En septembre, nous nous consacrerons beaucoup plus à la pédagogie. On mettra notre projet en marche : on va suivre l’élève en classe, le professeur et le directeur dans l’établissement.

Je lance un défi : à Blida, il y a beaucoup de compétences, il suffit d’encadrer, d’accompagner, de suivre, de récompenser et de punir. C’est le seul moyen pour réussir ! Et nous réussirons, avec le concours de tous !»

La directrice de l’éducation de Blida est sereine et confiante, elle compte sur le professionnalisme et la conscience de son équipe pour entamer une nouvelle année scolaire dont le seul objectif est la réussite.
Mohammed Rahmani

Get Best Services from Our Business.